Les lames plates et spirales

Si les tondeuses textiles se sont perfectionnées au fil du temps dans leur conception et leur réalisation, la qualité et la beauté du résultat obtenu dépendent toujours des lames utilisées. Elles constituent l’âme de votre machine.

Parce que vos lames peuvent rapidement perdre en rigidité, en tranchant et en rendement, les lames spirales et lames plates BOUVEUR sont conçues pour vous assurer une résistance maximale à l’usure.

Faire le choix des lames BOUVEUR, c’est garantir une coupe efficace et de qualité pour vos produits, quel que soit le type de support : coton, laine, soie, dentelle, textiles de mode, fourrure véritable ou artificielle, tissus techniques d’ameublement ou high-tech médical.

Le secret des lames BOUVEUR réside dans le traitement thermique de ses aciers. La trempe régulière et homogène de nos lames relève d’une technicité particulière qui rend les lames BOUVEUR uniques.

Fabriquées en différentes longueurs et dans différents diamètres, les lames que BOUVEUR s’engage à vous proposer sont les plus adaptées à la tonte de vos tissus et respectent les cahiers des charges de tous les constructeurs mondiaux.

Les Traitements thermiques de nos aciers

Un traitement thermique réalisé avec une rigueur et une technicité toutes particulières.

Pour que la lame puisse conserver une bonne tenue à la coupe et une meilleure résistance à l’usure, et pour lui donner une longévité maximum, il faut que la trempe soit régulière et homogène, d’une dureté la plus élevée possible : 62/63 Rockwell C pour les lames spirales et de 64/65 Rockwell C pour les lames plates. Une trempe non homogène en dureté et irrégulière en hauteur, à pour conséquences l’augmentation du nombre de passages des pièces de tissus à tondre, pour parvenir à un résultat satisfaisant. Cela occasionne des rodages-affutages fréquents d’où une perte de rendement de la tondeuse et une usure accélérée des lames nécessitant leur remplacement avant terme.

Nos lames spirales, sont trempées partiellement sur toute la hauteur de la strie, ce qui permet d’aller jusqu’à une usure maximum de 10 à 12 mm en fonction du type de lames spirales. Le talon de la lame spirale, n’étant pas trempé garde une élasticité qui permet d’aborder sans dégâts, les pressions les plus extrêmes lors de la coupe des matières textiles les plus modernes et difficiles à tondre.